Schema d'un appareil à pression auxiliaire

Un extincteur à Pression Auxiliaire est seulement sous pression au moment de l’utilisation. Le sparklet (une petite cartouche de gaz comprimé) se trouve à l'intérieur du corps de l’extincteur.
Une fois percuté, le gaz comprimé est libéré et se diffuse mettant l’extincteur sous pression. 
Pour libérer l’agent extincteur, il suffit d'actionner la poignée. 

Tout comme les appareils à pression permanente ce type d'extincteur est à faire constater par du personnel habilité à la vérification incendie.

Ce type de mise sous pression en fait un appareil plus sécurisé que son alter ego le pression permanente. La mise sous compression se faisant seulement au moment de l'utilisation il est plus rassérénant.
Il sera toutefois un peu plus cher que l'autre type, la maintenance peut aussi être légèrement plus couteuse par la complexité de son mécanisme.

Ses "défauts" sont vite oubliés par rapport à ses avantages de sécurité et par sa durée de vie qui est prolongée.

Coupe d'un extincteur à pression auxiliaire

A: Sparklet (Cartouche de gaz propulseur)

B: Percuteur

C: Boule de percussion

D: Tuyau souple

E: Gâchette

F: Corps de l'extincteur

G: Tube plongeur

H: Tube d'injection du gaz propulseur

Le poids d'un appareil à pression annexe est plus important à cause de sa mécanique plus complexe.
Le temps consacré à sa vérification, sera aussi plus long pour vérifier que tout est en bon état de fonctionnement.
Sa durée de vie est plus importante que les appareils classiques. On le conseille aussi pour une installation dans les véhicules, car la mise sous pression se fait seulement au moment de son utilisation.